Association sportive Réthaise : site officiel du club de foot de ST MARTIN DE RE - footeo

Chapeau a Loic et ses gars!!!!!!!

11 décembre 2010 - 07:51

Un article sur notre coach et ses protégés!!!!!!!!!

Ils passent le pont

De nombreux joueurs du club viennent de l'agglomération rochelaise. Explication avec Yannis Milongi, Sophian Essalhi et Jérémy Henaff.

Yamis Nilongi, Loïc Lepape, Jérémy Henaff et Sophian Essalhi ont préféré s'exiler sur l'Île de Ré, où ils peuvent davantage s'exprimer.  photo Xavier Léoty

Yamis Nilongi, Loïc Lepape, Jérémy Henaff et Sophian Essalhi ont préféré s'exiler sur l'Île de Ré, où ils peuvent davantage s'exprimer. photo Xavier Léoty

Avec sa lumière océane, la douceur de son climat, ses kilomètres de plages et ses forêts, l'île de Ré est un joyau de l'Atlantique. Voilà pour la carte postale. Pour ce qui est du football, le tableau n'est pas tout à fait aussi florissant. Depuis plusieurs années, la pépinière de joueurs îliens a même du mal à se renouveler. Dans ces conditions, que l'AS Réthaise conserve sa place en PH est presque un miracle permanent. Confronté à ce dépeuplement régulier, Loïc Le Pape, l'entraîneur, regarde le football aunisien avec ses lunettes 3D (débrouille-détection-déplacement).

« Sur un groupe de 23 joueurs, 17 viennent de l'agglomération rochelaise et trois seulement sont originaires de l'île de Ré, constate l'ancien joueur de l'ES Rochelaise. Nous n'avons pas d'équipe 15 ans ni de 17 ans. Nous sommes donc obligés de nous tourner vers La Rochelle. Autrement, il faudrait cinq ans pour voir arriver une génération formée à l'AS Réthaise. La majorité des joueurs qui nous ont rejoints sont en post-formation, mais on les retrouvera bientôt à un niveau plus élevé. »

Déçu à Brest et Laval

Alors, Loïc Le Pape observe et relance des joueurs souvent jeunes, mais un peu oubliés ou délaissés dans les clubs rochelais. D'où des profils hors-norme et quelques parcours atypiques. Le cas de Yannis Milongi est révélateur. À 17 ans, cet ancien joueur du RC Paris évoluait au niveau Honneur, à La Rochelle. Son talent avait attiré les recruteurs. « Je suis allé dans les centres de formation de Brest et de Laval. Ne pas signer chez les pros a été une grosse déception. Je suis donc revenu à Laleu La Rochelle, mais j'ai jugé que le club ne donnait pas suffisamment sa chance aux jeunes. »

Il y a un an, il est séduit par le discours de Loïc Le Pape, qui le persuade de signer à l'AS Réthaise. « J'y ai trouvé la rigueur, l'engagement, l'exigence dans la préparation et la qualité des entraînements que j'avais connue dans les centres de formation. Nous avons trois séances par semaine. La PH me permet de progresser dans l'impact physique et l'agressivité dans le jeu. Je n'ai pas perdu l'espoir d'atteindre le niveau national. Mais à 20 ans, je devais d'abord retrouver les études et un challenge sportif. »

« Un club humain »

Le cas de Sophian Essalhi est encore plus insolite. À 18 ans, il n'avait connu que la boxe, à Mireuil, et le football de rue avec ses copains. Il signe ensuite à l'Olympique Mireuil, en D2. Loïc Le Pape le repère et lui fait vite confiance. « Il n'a que deux saisons de football en club derrière lui. C'est un stoppeur à l'ancienne, qui aime les duels et le marquage. D'ailleurs, en PH, il faut de grosses qualités mentales. C'est un peu le foot anglais des années 80 », sourit le coach insulaire.

« Je dois m'adapter, progresser tactiquement et techniquement, mais je suis satisfait de ma première saison à ce niveau, estime Sophian. Cela me donne envie d'aller voir plus haut. L'AS Réthaise est le lieu idéal pour progresser. Tout est réglé et cadré. Le club est humble. La dimension humaine n'y est pas qu'une simple notion. »

Une parenthèse de huit ans

Pour Jérémy Henaff, 26 ans, le chemin est plus décousu. L'ancien joueur de Puilboreau (D1) a arrêté le foot pendant huit ans, avant que d'anciens coéquipiers ne lui dressent un tableau idyllique du club rétais. « Cela m'a donné envie de rechausser les crampons. Je ne le regrette pas, car le club est chaleureux et familial. Les dirigeants sont assidus et s'engagent à fond pour leur club. Mon objectif est clair : prendre un maximum de plaisir et accrocher la montée en DHR. »

Dans ce cas, la tâche de Loïc Le Pape, également éducateur social sur le quartier de La Pallice, en serait un peu simplifiée. « Au lieu de toujours appeler les joueurs pour le recrutement, on m'appellerait peut-être un peu plus souvent pour venir jouer à l'AS Réthaise. »

Commentaires

Marie Laure Schreiner est devenu membre 9 mois
Mikael Rieger est devenu membre 1 an
Iza Dutra est devenu membre 1 an
As Réthaise vient de remporter le trophée 20 membres 1 an
Yannick Patrick Guillon est devenu membre 1 an
4-2
ASR 1 / CAP AUNIS A.S.P.T.T. plus de 2 ans
ASR 1 / CAP AUNIS A.S.P.T.T. : résumé du match plus de 2 ans
0-0
NEUVILLE / ASR 1 plus de 2 ans
NEUVILLE / ASR 1 : résumé du match plus de 2 ans
3-1
ASR 1 / BUXEROLLES ES plus de 2 ans
ASR 1 / BUXEROLLES ES : résumé du match plus de 2 ans
Coupe de France plus de 2 ans
Jean Paul Boudet est devenu membre plus de 2 ans
Mercato plus de 2 ans
[Sujet supprimé] plus de 2 ans